Le Bouillon parisien du XIXe, un modèle social plein d’avenir

Un bouillon est aussi un type de restaurant.

Le concept est de servir des aliments de bonne qualité, rapidement et à des prix abordables.

Les bouillons sont apparus en 1855 à Paris grâce à un boucher astucieux, Pierre Louis Duval. Il proposa un seul plat de viande et un bouillon aux travailleurs des Halles. En 1900, on pouvait trouver à Paris près de deux cent cinquante bouillons. Ils sont devenus la première chaîne de restaurants populaires. Ils étaient également fort prisés par la bourgeoisie avant et après les spectacles. Certains autres bouillons offraient une salle de lecture ou des animations.

La proposition d’origine du bouillon : une grande salle avec une recherche architecturale, un service soigné et rapide, une cuisine simple et savoureuse, des prix très modiques, une proximité voire un partage des tables qui pousse à l’échange. 

Une fréquentation très hétérogène : hommes d’affaire, chômeurs, étudiants, passants, touristes, artistes, employés, ouvriers, commerçants, before ou after…