Le Bouillon passe à table - bandeau 2
lettre n°2 - octobre 2020
actualité : asso - partenaires - quartier - portraits - idées - recettes - culture - témoignages - agenda

Les news du Bouillon

Octobre 2020, ça bout dans la marmite !

L’été 2020 du Bouillon de Noailles s’est clôturé en beauté avec le Brunch de Zo, un franc succès public et une belle expérience de transmission pour les bénévoles qui ont préparé un véritable festin sous la conduite bienveillante et joyeuse de Zoheir Khalfi. Plus de 80 convives, attablés dans la verdoyante rue de l’Arc ont partagé ce délicieux déjeuner.
La rentrée est plus studieuse, comme il se doit. L’équipe du Bouillon s’est remise au travail : recherche d’un lieu pour le futur restaurant d’implication, recherche de financements, mise en œuvre du projet éditorial avec la revue Ingrédient… du pain sur la planche.
La suite...

Adhérer, faire un don, c'est soutenir notre action !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Capture d’écran (147)

Ingrédient : tu l'as lue, la revue ?

Quelle est la recette de la nouvelle revue culinaire du Bouillon ?
Ingrédient, c'est :
- au moins 3 numéros et autant de thèmes chaque année,
- des recettes intimes et des souvenirs de cuisine,
- des illustrations inédites,
- une équipe d'auteurs et de dessinateurs passionnés qui traquent, collectent, triturent, arpentent le quartier, à la rencontre des habitants, commerçants, passants et de l'air du temps.
Les 3 premiers numéros sortiront des presses le 14 novembre 2020 : 1- les coiffeurs, 2- l'aubergine, 3- la rue de l'Académie

N'attendez pas, abonnez-vous !

2

Portrait

Eric Cornilleau, un chef à la tête d'un arsenal
Il n’est pas tombé dans le chaudron de potion magique quand il était petit.
Le métier de cuisinier, il y est venu par défaut, parce qu’il fallait bien choisir une orientation après le collège. Il a alors une quinzaine d’années, vit à Angers dont il est originaire et commence son apprentissage dans « une bonne maison » selon l’expression consacrée, auprès de Monsieur Boissinot, le chef du Petit Saint-Gervais.
Comme tous les apprentis du monde, Eric commence par les tâches les moins gratifiantes, balayer, laver le sol, briquer, faire propre, c’est la base : il faut entretenir l’outil de travail qui doit être prêt à fonctionner tous les jours.
La suite...
Repas de bébé (2)

Cinéma

Le repas de bébé - 41 s - Frères Lumière - 1895
Auguste Lumière et son épouse, Marguerite Winkler, nourrissent leur fille Andrée à la cuillère, chez eux, devant la caméra de Louis Lumière. Le film est projeté pour la première fois au Salon indien du Grand Café, à Paris, le 28 décembre. 33 spectateurs émerveillés assistent à cette séance à 1 franc. Le bouche à oreille fonctionne, et bientôt la police doit intervenir pour contenir les 2 000 personnes qui veulent entrer dans la salle, aujourd'hui Café Lumière.
Un succès qui nourrit la naissante industrie cinématographique montrant ici les débuts de l'alimentation d'un très jeune enfant : tous deux ne demandent qu'à grandir, comme notre association !
Une mise en abîme vertigineuse ! Le film

fb-carréblanc